lundi 13 août 2012

qui nettoient



On a manifestement beaucoup de point en commun avec Homer.

Nous aussi, on a fait du ménage ce week end !





L'an dernier quand Gots m'a dit qu'il avait trouvé une maison avec piscine, je me suis dis : "c'est quoi l'arnaque ?".
Quand je suis arrivée, ce n'est pas forcément la première chose que j'ai été voir. J'étais surtout contente de revoir Gots après plusieurs mois d'absence ...
Il m'a fallu donc quelques jours pour que je prennes le temps de m'arrêter pour mieux voir cette piscine qui pourtant était devant mon nez !

Et là j'ai compris où était l'embrouille !! Personne ne s'en était occupé pendant deux ans !!
 Ah ben oui, ça fait peur  !!!


Et vu le temps de l'été dernier, on n'a pas trouvé nécessaire de faire d'effort pour la nettoyer. Gots a réparé la pompe, on a quand même tenté de traiter mais c'était impossible. Il fallait la vider, la nettoyer et la remplir. 

Donc ce week end, vu le temps de ces dernières semaines, je me suis dit : allez, on y va !!
On a donc vidé et après, il a bien fallu descendre dedans pour nettoyer !! 


Gots et Lili Coquelicot au fond de la mare  piscine !




                                                   Gots en plein travail ! Non il n'est pas ridicule, il préserve son anonymat !!! 


Cela nous a valu des coups de soleil, des piqûres de trucs volants non identifiés et deux superbes chutes mais pour un magnifique résultat !



Lili a absolument voulu se baigner sans même attendre que l'eau chauffe : une vraie guerrière !!!


3 commentaires:

  1. Beau résultat !
    Ça me fait songer qu'il faudrait que je nettoie la mienne qui n'a pas résisté aux assauts répétés d'une équipe de sportifs de haut niveau (traduire par une bonne douzaine d'ados aux pieds pas toujours très nets après avoir traîné dans la pelouse...), bref faut que je m'y attelle et je n'ai pas l'once de la moitié d'une miette de courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Si tu embauches la bonne douzaine d'ados, ça ira beaucoup plus vite !

      Supprimer
    2. Penses-tu ! A la moindre évocation d'un travail quelconque, ils s'éparpillent comme une volée de moineaux...

      Supprimer