lundi 10 septembre 2012

Des claques qui s'perdent !

Je reviens sur des évènements de la blogosphère, car je n'arrive pas à les digérer !










Tout d'abord, tout le monde ou presque en a parlé, c'est le fameux billet qu'a écrit un blogueur pour dire que Nicolas était moyennement intelligent et que Juan valait un peu mieux mais si peu ...

J'ai lu le billet "réponse" de Jégou, et j'ai été lire le billet accusateur. 

D'après ce que j'ai compris, Nicolas est souvent trollé dans des commentaires sur ces blogs, mais ces derniers jours il a été attaqué beaucoup plus régulièrement, via des billets diffamatoires.

Dans ce dernier, c'est un blogueur de "gauche" qui attaquent d'autres de "gauche". Je mets des guillemets puisque manifestement, comme on peut toujours être le con de quelqu'un, on est toujours plus ou moins à gauche de quelqu'un ...

Je peux comprendre que l'on peut ne pas être d'accord avec les idées de quelqu'un : c'est le jeu ma pauv' Lucette ! 

Mais l'attaque de ce blogueur n'est, au départ, pas sur les idées mais bien sur les hommes. Pourtant on présuppose qu'ils ne se connaissent pas. Alors comment peut-il savoir que Jégou est moyennement intelligent  et n'a pas de culture politique ?
J'arrête là, vous m'avez compris. 

Et puis dernièrement, c'est Rosaelle qui a été attaqué. Sur son blog aussi, c'est récurrent les trolls. 
Il existe aussi une gué-guerre entre elle et un autre blogueur, dont je ne connais pas les tenants et les aboutissants. Et j'avoue que je m'en fiche !

Mais en fin de semaine, elle a twitté un lien que j'ai été voir. Comme elle a revu la forme de son blog en changeant les couleurs et les citations en accueil, une de ses trolls a trouvé drôle de faire une caricature de son avatar ...

Je connaissais cette dame via Rosaelle, mais je n'avais jamais cherché à en savoir plus. J'ai donc été voir pour savoir ce qu'avait écrit cette blogueuse, et ce qu'elle reprochait à Rosa.

Et là franchement, j'ai été atterré. Complètement dégoûtée. Elle l'attaque sur sa vie IRL alors qu'elle ne la connait ni d'Eve ni d'Adam, spécule sur ses études ... Enfin un billet long comme un jour sans pain (comme dirait ma mère) et totalement ignoble !

Ce n'est pas parce que tu blogues politique que tu dois t'en prendre plus dans la gueule !

Je sais que nous ne somme pas dans le monde des bisounours, mais je ne comprends pas, vraiment, comment on peut attaquer des gens, comme ça gratuitement. 

Et encore plus gratuitement que ce ne sont que des spéculations : on ne se connait pas IRL ! 

Je ne cherche pas à savoir qui a tort ou qui a raison, qui a commencé ou qui a fini : justement parce que on n'est pas dans une cour d'école. 

J'avoue que cela m'a vraiment tourné dans la tête. Comment peut on en arriver là ? 
Attaquer la personne et non pas ses idées, parce qu'on est pas d'accord avec elle, sans poser d'arguments ni émettre d'opinion, est vraiment un procédé que je ne comprends pas.

Ma première réaction, dans ces cas là, c'est la violence ! Oh punaise, une bonne paire de baffe ... ça me soulagerai ! Sans rien résoudre, je me demande si ça ne remettrai pas les idées en place de certains !

Puis, c'est moi qui me prend une baffe : la réalité ! Oui les gens sont bêtes et méchants : j'oublie parfois !

Et surtout chacun fait les efforts qu'il veut pour en arriver aux conclusions qu'il arrange.

17 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il ne faut pas... Les gens ont un rapport bizarre avec le monde virtuel. C'est passionnant à étudier. Tiens ! Je me suis engueulé avec ValLeNain, samedi, un jeune blogueur de droite que je connais depuis trois ou quatre ans (via les blogs uniquement).

      Supprimer
    2. S'engueuler pour des idées ne posent pas vraiment de problèmes. Qu'on s'attaque au contenu pas à "mes formes", si j'ose m'exprimer ainsi. Une opinion, une idée peuvent s'argumenter, ce qui est censé faire appel à un raisonnement (voir à l'intelligence) et peuvent être contredites. S'en prendre à la personne ne fait appel qu'au ressenti, à l'émotion (bonne ou mauvaise). On ne peut rien lui opposer, lui répondre quelque chose de censer.
      Tu as raison, les gens ont un rapport bizarre avec le monde virtuel et c'est passionnant !
      Mais cela doit me rappeler de vagues mauvais souvenirs de cours d'école ...

      Supprimer
    3. Tu as étudié les réseaux sociaux à l'école ? Il faudrait que je fasse un billet poussé, une fois, à propos de ces engueulades. Le problème est que, pour bien faire, dans mon style, je serais obligé de prendre des exemples... Ce qui serait contraire au but recherché !

      Supprimer
    4. On devrait le faire ensemble : tu as l'expérience, j'ai la théorie !

      Supprimer
  2. Les trois liens que tu as fait au départ pointent vers Google Reader et pas vers le billet de blog ! Achtung !

    RépondreSupprimer
  3. A sa décharge, d'après ce qu'elle dit, elle a un grave problème de santé physique.
    Cela n'enlève rien à la violence de l'attaque, mais elle est tellement disproportionnée qu'elle en devient puérile.
    J'avoue que je lui pardonne volontiers, avec le recul, et que je passe sur cela à cause de tout ça. Mais ça peut choquer, je comprends.
    Pour ce qui est de Didier Goux, j'ai un formulaire de contact et je t'expliquerai. Si tu connais bien les réseaux sociaux, je connais très bien le domaine de l'écriture depuis très longtemps. Je t'expliquerai en mail privé, si tu veux.
    S'il est vrai que j'ai parfois un ton léger, je ne plaisante pas avec certaines choses.
    Je te remercie pour ce billet, vraiment, réellement.
    Et merci à Nicolas qui m'a fait découvrir ton autre blog
    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as fait le lien vers son blog, je l'ai suivi

      Supprimer
    2. J'ai un très grave problème de santé (premiers billets de mon autre blog) et je n'attaque pas les autres comme un pitbull attaquerai le facteur !! Et je crois que justement, sa justification m'a encore plus choquée ! Je ne supporte pas, non pas la boutade ou la plaisanterie "physique", mais bien l'attaque et le jugement de la vie d'autrui.
      J'ai été "obligé" d'écrire car ça m'avait coupé mon élan de jeune blogueuse !! Je crois que j'étais mal préparée : j’espérais être lu, mais en même temps je n'y croyais pas trop, alors les critiques ...

      Supprimer
    3. Il faut relativiser l'attaque sur le physique sur le web dans la mesure où les gens ne se connaissent pas... physiquement. C'est valable pour la plupart des attaques.

      Par exemple, je reçois des attaques sur le fait que je passe beaucoup de temps sur les blogs et que, donc, je ne travaille pas, je suis un rejet de la société et tout ça, je coûte à mon employeur, je suis un escroc... Je peux te garantir que j'en ai entendu de belles... Or, personne ne peut savoir (et de fait, je suis probablement le blogueur qui rapporte le plus à son entreprise, du fait de mon boulot spécifique).

      C'est pour ça qu'il faut relativiser les attaques. Voir mon billet, elles sont souvent faites par ce que tu décris comme des aigris, des frustrés... Le fait d'attaquer les autres sur le physique ou la vie privée les rend attaquables et surtout... ridicules. Ils passent pour des cons auprès de leurs propres potes.

      Ainsi, les abrutis du Front de Gauche qui lancent des critiques globale contre moi sont contreproductifs, elles ne font qu'augmenter mon capital de sympathie puisque je suis l'attaqué.

      Supprimer
    4. Je pense que, comme je l'ai dit plus haut, je ne m'attendais pas à ça. La réalité c'est plutôt que je ne m'attendais à rien en commençant à bloguer !
      Tu arrives à relativiser avec les années, mais la première attaque a dû te surprendre ? J'ai encore un regard tout neuf face à ça !
      Je suis encore vierge ... face aux trolls !

      Supprimer
    5. On se forge un blogage progressivement. Je fais partie - et toi aussi, je pense - de cette catégorie de blogueurs qui viennent là pour "rigoler" avec les copains. En fait, peu importe l'objet du blog. Du coup, il faut apprendre à s'asseoir sur les prises de tête : on est là pour rigoler.

      Par contre, il y en a qui viennent parce qu'ils sont persuadés que leur avis intéresse du monde hors de leurs copains.

      Supprimer
    6. Arg ! "Supprime" la dernière phrase, j'ai supprimé le deuxième paragraphe de mon commentaire, du coup, le dernier n'a plus de sens.

      Supprimer