mardi 18 septembre 2012

qui font de la charpente !



J'ai comme qui dirait la poisse en en ce moment. Rien de grave, juste la loi des séries !










Tuile après tuile, c'est souvent le toit vous qui dégringole sur la tête !

Maintenant reste à savoir si c'est celui de la cabane au fond du jardin ou celui du château de Chambord !


Ça a commencé un peu avant la rentrée des classes.

Je me suis tordue un doigt en retenant mon chien. 
Direction la pharmacie, immobilisation et puis ça ira. Je suis habituée, ça m'arrivait régulièrement lorsque je jouais au hand-ball. 
Mais ça me fait super mal quand même, et mon doigt penche dangereusement à droite au niveau de la première phalange ! 

Je prends rendez-vous chez le médecin (pas envie de passer dix heures aux urgences !). 
"- Belle entorse, pas besoin d'immobiliser (ah tiens ?), vous en avez pour six mois (quoi !) crème et anti-inflammatoire. 
- Ok, je prends tel et tel médicaments. (c'était le remplaçant de mon médecin habituel)
- Je ne pense que cela pose de problème. 
- Ok !"

Je rentre chez moi, en tirant une gueule de six pieds de long (6 mois ...), et je prends le médoc. 
Comme je suis coutumière du fait, je regarde vite fait les effets secondaires, et je m'aperçois que l'anti-inflammatoire n'est pas compatible avec un des mes médicaments !!

Flippe totale ... 
Je commence même à réunir les ordonnances au cas où il m'arrive quelque chose et que les pompiers doivent intervenir ! Je risque quand même un oedème de quincke ...
Je ne dors pas de la nuit, mais à part des nausées et des vertiges, ça passe.

Enfin je croyais, en fait j'avais mal lu. (Oh ça va, on ne pouffe pas !)
Il n'est à prescrire que sous contrôle médical très stricte (cela signifie que ce médecin aurait dû contrôler quelque chose en me prescrivant ce truc, non ?) et j'ai compris pourquoi pendant les deux semaines qui on suivi ! 
Je n'en ai pris qu'un, et pourtant ça a suffi à me rendre "malade". Effectivement mon humeur a changé et j'ai eu des symptômes un peu particulier : j'ai cru que j'étais enceinte !!

Reflippe totale ... je ne dors presque plus ou bien je fais des cauchemars imaginant le pire. Deux semaines d'attente ... Tout est rentré dans l'ordre.

Entre temps, mon chien avait trouvé le moyen de nous faire une petite fugue un samedi matin. 
Normalement, je le retrouve très rapidement. Là rien. 
Je suis très inquiète, je sais que certains voisins en ont peur et je psychote un peu de ce qu'ils pourraient lui faire en sachant que je suis en tort. 
En plus, on habite à côté d'un terrain où les gens viennent pour cueillir des fruits et des légumes ... il fait beau ... il y a plein de monde ... vous connaissez l'expression arriver comme un chien dans un jeu de quilles ?!
Je prends la voiture, Gots prend le VTT et le retrouve après vingt bonnes minutes de recherches ! 

Lundi matin je décide d'aller courir et évacuer tout ce stress : je prends froid. 
Pas grave, un p'tit rhume ... Paf sinusite (je connais bien aussi !), heureusement j'ai réussi à la stopper avant qu'elle ne fasse trop de dégâts mais ça descend sur les bronches !!!

Pour conclure, il va falloir que je me repose un peu sinon je risque de ne pas rester zen et sereine en toutes circonstances, surtout quand devant moi papy prend le rond point à l'envers, ou quand, mon gentil molosse profite que je détourne mon regard pour piquer un morceau de viande ...
Et pour vous donner une idée de ce que ce donne un bipolaire fâché, regardez "Esprits criminels", ils en ont pleins qui font pleins de crimes (si, si c'est vrai !) !! J'espère que vous avez bien peur de me connaitre maintenant ... Ahahahah (rire sardonique !)
(Ouh là, suis vraiment fatiguée moi !)

Bon ajoutez à ça les petits soucis quotidiens, pas physique ceux-là mais qui prennent bien la tête quand même : 
Chéri je viens de consulter les comptes ... (Énorme silence) ... Les pâtes augmentent, t'aime toujours les pommes de terre (piquer chez le voisin ...)?
Lili Coquelicot qui a le QI d'Einstein mais qui ne comprend toujours pas l'utilité de l'école.
... Enfin je passe les détails, vous les connaissez !

Mais il y a aussi tous ces petites choses qui  font relativiser :
Les huissiers ne sont pas encore venus, ou alors je ne suis pas au courant car mon chien les a bouffé (pourquoi croyez vous que j'ai un molosse ? J'ai une plante carnivore aussi, mais c'est moins efficace !).

Manifestement mon ancienne assurance avec laquelle j'étais en conflit (enfin c'est plutôt elle qui avait l'air en colère et qui envoyait des injonctions de payer !) a lâché l'affaire. C'est vrai que pour 193 €, aller au procès, c'était peut être ridicule en sachant qu'elle était en tort ...

Ma chienne qui a 15 ans et une insuffisance cardiaque a retrouvé l'appétit.

Lili Coquelicot a reçu sa première invitation à un anniversaire. Elle commence à avoir quelques amies malgré sa différence.

Tous les matins il y a deux mésanges qui viennent se poser sur la table de jardin, et voir s'il n'y a pas quelque chose pour elles. Elles ont même emmené des mégots la dernière fois !!!

6 commentaires:

  1. Bienvenue au club. Il me semble que nous sommes pas mal à être bien couverts pour l'hiver qui arrive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue.
      Le jour où il n'y aura plus de tuile sur le toit, ça s'arrêtera ! Courage !

      Supprimer
    2. Je ner sais plus qui a nié la génération spontanée ?

      Supprimer
    3. Euh ... je ne vois pas le rapport !

      Supprimer
    4. Ben, que les tuiles relèvent de la génération spontanée et se renouvellent avec constance.

      Supprimer
    5. Ma malchance n'a rien avoir avec un quelconque concept sociologique ! C'est juste un billet sur une série de trucs pas top (mais pas non plus catastrophiques), que l'on peut choisir de mettre en avant(pour rire un peu de mon "malheur"), ou pas (et il n'y aurait pas eu de billet !)

      Supprimer