mercredi 27 février 2013

qui racontent sa matinée





Ce sont les vacances scolaires, et je n'ai pas trop le temps d'écrire.












J'avais écrit un billet, mais ma connexion internet a merdé et rien a été enregistré. Je prends pour ça pour un signe : il devait être nul ce billet !
En réfléchissant bien, j'arrêtais pas de me plaindre dedans ! Qui a dit comme toujours ?

Donc pendant les vacances scolaires, j'ai du mal à écrire. 
Et en fait, je ne comprends pas bien pourquoi. Lili Coquelicot est plutôt cool : elle fait des grasses matinées tellement longues que parfois je suis obligée d'aller la réveiller parce qu'elle n'est pas levée à midi ! Elle peut passer des heures à lire, à jouer ou à regarder la télé !

Donc je ne comprends pas pourquoi j'écris moins pendant les vacances mais c'est un fait. Là pendant quelques jours, Lili Coquelicot est partie chez son ancêtre, alors je retrouve le temps (l'envie ?) d'écrire.

Mon ralentissement dans l'écriture vient aussi du fait que l'hiver me paraît long. J'ai du mal à garder une humeur stable à force de grisaille et de pluie.

Au début de la semaine dernière, on a eu deux ou trois jours de beau temps. Rhaaaaa : enfin !
Ça m'a fait un bien fou ! J'ai pu aller courir, et j'ai pété les scores : 11 km !! 

Mais le mauvais temps est revenu et avec lui, les soucis. Enfin, ils étaient déjà là, mais ils paraissent beaucoup plus pénibles quand il fait gris. On dit bien que la misère serait moins pénible au soleil !  

N'empêche, dans ces cas là, je mets le nez dans le guidon, et j'ai du mal à prendre de la hauteur. Quand vous cherchez une solution, jour et nuit, pour savoir comment vous allez payer la cantine (avec déjà un retard d'un mois) tout en réussissant à faire les courses, c'est quasiment impossible de se concentrer sur autre chose.

Rajoutez à ça les trucs à la con.

Tiens aujourd'hui par exemple.

Croc Dur est un chien fugueur. Et je n'ai pas fini de boucher les trous qu'il a fait dans la haie. De toute façon, comme tout chien fugueur, il trouvera un autre endroit, mais bon ...

Enfin on est quand même obligé de le mettre à la chaîne depuis un petit moment. 
A force les maillons ont commencé à faiblir, et un a cassé il y a quelque temps. Gots a ressoudé mais hier, un maillon a de nouveau casser.

Je savais donc que pour le faire sortir, il faudrait que je sois avec lui pour le surveiller, avec la possibilité qu'il ne veuille pas rentrer quand je lui demande. 
Ben oui, il a un problème avec le rappel, comme tout chien fugueur ... Et surtout avec moi ! Bizarrement il obéit beaucoup mieux à Gots !

Donc me voilà, ce matin, en nuisette, sur le perron de ma porte (qui donne dans le jardin, pas dans la rue, hein !), une couverture sur les épaules, à surveiller mon chien.
Petite balade pour lui, j'entends l'ouvrier qui fait des travaux chez le voisin, et j'aperçois au loin dans le champ du maraîcher (avec qui j'ai un "léger" contentieux, à cause de Croc Dur justement) un tracteur, un camion ... (Je ne sais pas ce qu'il fabrique depuis quelque temps, mais c'est une autre histoire)

Donc comme je meurs de froid, je rappelle Croc Dur, et il revient sans problème !
Nickel poil de teckel ! On rentre, et je commence à boire mon thé. Cette andouille de chien décide que sa ballade n'est pas suffisante, et se met à chouiner. Vous savez comment ça peut être pénible un chien qui pleure ? 

N'en pouvant plus, je cède ! Je remets ma couverture sur les épaules, et me revoilà sur le perron de la maison.
J'essaie au maximum de ne pas trop me montrer, l'ouvrier est en train de faire du béton juste derrière le grillage !

Je rappelle Croc Dur, et là, je vois à sa réaction et à son air à la con, que mon grand toutou n'a pas du tout l'intention de rentrer !
Bon allez, je le lui laisse encore un peu de temps.

Deuxième essai : même effet ! Il arrive vers la porte, et repars direct !
Cet idiot de chien veut jouer ! Ouais mais je suis même pas encore habillée et j'ai pas fini de prendre mon petit dèj !

J'essaie plusieurs fois le rappel, mais rien n'y fait. Il faut que je me méfies, dans ces cas là, il est fichu de prendre la poudre d'escampette en moindre de temps qu'il ne faut pour le dire ! 
Donc il ne faut surtout pas qu'il passe côté rue !

J'enfile les vieilles chaussures et le blouson de Gots et je mets la couverture en paréo, et me voilà partie dans le jardin ... 
Et oui, tu as bien lu, cher lecteur, je suis allée dans mon jardin en nuisette, avec un blouson d'une grande marque d'outillage professionnel, des chaussures trop grandes et une couverture autour de la taille, pour courir après un chien d'un mètre de haut !

Bien entendu ce n'est pas mon accoutrement qui a fait peur à mon chien, je crois même qu'il avait encore plus envie de jouer avec cet épouvantail ! 
Par contre l'ouvrier d'à côté, lui a peut être fait tourner le béton !

Au bout d'un petit moment (une éternité), Croc Dur a bien voulu se coucher à mes pieds. 
Le truc est que quand il fait ça, ça ne signifie pas qu'il veut rentrer, juste qu'il ne veut pas s'en prendre une. Alors quand j'essaie de l'attraper par son harnais, il se met en soumission, sur le dos. 

Et ben allez soulever un chien de 60 kg, dans mon accoutrement ... 
Mon paréo risquait à tout moment de glisser, et de révéler au monde entier, ou tout du moins aux camionneurs qui passent sur la route au loin, à l'ouvrier ou à l'agriculteur à coté, ce que j'ai de plus dodu dans mon anatomie !

J'ai donc réussi à soulever ce gros couillon pataud, et à le ramener à la maison, sans trop de dommages collatéraux pour les camionneurs, l'ouvrier ou l'agriculteur, et mes fesses !

Moralité :

18 commentaires:

  1. super drôle, j'adore!
    Excellent, belle tranche de vie.
    Et comme je connais cet "air à la con" de chen... ou de chat d'ailleurs (mais c'est plus léger)!
    Par contre, le suspense est intenable car il nous manque la moralité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Pour la moralité, c'est à vous de la trouver ! Bon j'avoue c'est une erreur de ma part ! J'avais envie d'en mettre une et puis l'inspiration s'est évanouie, alors j'ai publié ... En oubliant d'effacer !!

      Supprimer
  2. Excellent billet ! J'ai bien ri en t'imaginant batifolant de bon matin, "légèrement" vêtue en train de courir après ce bourricot de chien. Avec ta bonne humeur, tu as sauvé un après-midi qui était bien mal engagé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Bourricot c'est le mot en plus il en a la taille !
      Et c'est vrai que ça me fait du bien aussi d'écrire ce genre de billet : je relativise et je prends de la hauteur ! Ça me fait vraiment plaisir de pouvoir partager !

      Supprimer
    2. Ah oui ! Je n'avais pas fais gaffe, j'avais bien lu 60 kg, tout ça, je viens de redonner un oeil à la photo, il est immense ce chien ma parole !
      M'a fait rire aussi la moralité de Gots, décidément c'est ta journée à me mettre de bonne humeur ;)

      Supprimer
    3. Je confirme il est immense ! Il est croisé Dogue Allemand : ça explique beaucoup de choses !
      Je suis contente de donner le sourire !

      Supprimer
    4. Dans un de tes billets tu cites la marque de ton chien, je fouine depuis tout à l'heure dans tes archives sans beaucoup de succès, c'est quoi déjà ?

      Supprimer
    5. La "marque" de mon chien c'est un cane corso croisé dogue allemand ! On croyait que c'était un vrai cane corso mais quand il a commencé à grandir on s'est vite aperçu qu'il y avait du dogue !

      Supprimer
    6. Ceci explique cela. Bon je peux aller dormir tranquille, j'ai la réponse à ma question essentielle du jour.

      Supprimer
    7. Merveilleux croisement !
      Bonne nuit !

      Supprimer
  3. Drôle ton billet.
    Tu m'as fait sourire. Dommage qu'il n'y a pas la nuisette en photo!!!!!

    Moralité : même quand tout va pas bien, gardons notre sourire.N'ayons pas une humeur de chien!!!!!!! (pas trouvé mieux).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la photo, si tu veux juste celle de la nuisette, c'est possible ! Avec moi dedans par contre ça va être plus compliqué !
      Pour la moralité, Gots m'en a trouvé une : t'avais qu'à t'habiller avant de faire sortir le chien, andouille !

      Supprimer
    2. Tu devrais écrire plus souvent, c'est tellement drôle..
      La nuisette, j'en ai parlé dans mon commentaire, parce que tu en as parlé, et c'était drôlement drôle!!!.
      Gots a raison. J'aurais dit la même chose si j'avais une femme.

      Supprimer
    3. C'est bien les mecs ça ! Toujours solidaires dans ces cas là !

      Supprimer
    4. Solidarité masculine. La vraie!!!!
      Euhhhhhhhhhhhhhh, je vais me faire tuer.......
      A prendre au dixième degré!!!!!!

      Supprimer
    5. Comme tout ce qui est dit ici t'inquiètes !!

      Supprimer
  4. Merci Elooooody. On peut trouver mieux je pense. A vous maintenant!!!!

    RépondreSupprimer