mercredi 8 mai 2013

Qui se déplacent : la vérité sur la manif des veilleurs de Bourges !




Je suis donc allée à la manifestation des veilleurs de Bourges









J'avais  vu qu'ils allaient se réunir sur le Parvis des Métiers à Bourges, ce mardi 7 mai, à 20 h 30.

Le Parvis des métiers est un endroit un peu particulier. C'est une place qui se situe pas loin de la mairie, c'est vrai, mais surtout, il est juste avant l'entrée du jardin de l’archevêché et donc devant la Cathédrale !

Ce lieu n'est pas dénué de connotation religieuse, il n'est vraiment pas anodin !

Donc je prépare mon excursion. C'est à dire qu'il faut que je préviennes Gots pour qu'il soit là pour garder Lili Coquelicot.
Avec son boulot, c'est jamais facile et en plus cette semaine il est d’astreinte !
Quand je lui parle de ma sortie, sa réponse fut laconique : "je viens aussi"

Je sais qu'il soutient cette lutte, mais n'est pas du genre à aller manifester. Alors pourquoi ? Là encore bref et concis comme il sait toujours l'être : "on ne sait jamais"
On ne sait jamais quoi ? Ce sont des gens qui vont chanter des chants scouts, il n'y aura pas de violence. 
Et là, rien que par son regard, je comprends que c'est moi qu'il va surveiller !!
Comme si j'avais l'habitude de me mettre en colère ...
Enfin bon bref !

Nous voilà partis. On se gare et en remontant la rue, on a enlevé tous les tracts mis sur les voitures pour la manif du 26 mai à Paris ! Ça c'est fait !
On arrive en même temps qu'un groupe d'opposants (pas à moi, aux veilleurs)

Gots emmène Lili Coquelicot un peu plus loin. Le but n'est pas qu'elle participe activement.

Ils sont là en cercle, chantant. Rien d'original, enfin je m'attendais à ça.
Les opposants, un groupe de jeunes, scandent des slogans dès qu'un des veilleurs essaie de prendre la parole.
Quelques veilleurs tentent de discuter avec le groupe de jeunes. Il y a eu des échanges durant le moment où j'étais là.

Voilà les tweets qu'a fait passé  @lamanifpourtous18 :

C'est faux ! Gots avait pour mission de les compter. 88 grand max !! Donc moins de cent, donc pas de centaine ! Et sur leur site ils osent écrire "plus d'une centaine" : eh faut pas pousser mémé dans les orties quand même !


Encore faux ! Le Parvis des métiers n'est pas devant la mairie, mais bien devant la cathédrale ! Ce n'est pas du tout la même symbolique !


Re faux ! Il n'y a eu aucun badauds qui les ont entourés ! Tout au plus des touristes venus voir la cathédrale éclairée, qui n'ont fait que passés !


Alors oui, il y a eu un slogan qui parlait de sodomie ... Mais franchement la violence et l'obscénité ne sont pas toujours dans les mots, tout est relatif !
Ils se sentent agressés, moi je ressens de la violence quand je les entend dire qu'il faut entrer en résistance contre l'obtention d'un droit !


Donc nous, on est en rejet stéréotypé de leur action, mais eux qui ne respectent pas la démocratie et la laïcité de la république, c'est quoi comme rejet ? Et notre "camp" fait au moins l'effort de les comprendre, ce qui devient compliqué quand on les entend ! Mais eux par contre ...


La magie des veilleurs, le calme et le respect ...? Comment dire ...Je me marre !! Certains sont venus discuter avec le groupe de jeunes. Je n'ai pas tout entendu, mais j'en connais un qui sait ce que c'est que la théorie du genre maintenant et qui s'est fait mouché !
Même en discutant, ils essayaient de passer en force ! 

Et alors quand j'ai entendu un des veilleurs parlé dans le mégaphone, là je me suis dit qu'il fallait intervenir ! (Et Gots a dû se dire qu'il avait bien fait de venir !)

J'ai commencé par un grand éclat de rire quand il a mentionné les violences policières. Ça a surpris tout le monde, moi aussi je ne pensais pas le faire aussi fort !
Quand il a parlé d'entrer en résistance contre le projet de loi, je lui ai répondu (enfin interrompu) fortement que ce n'était plus un projet. C'est passé, on a gagné !

Les jeunes m'ont suivi et on a commencé à discuter.

Comme je sais que les veilleurs de Bourges organisent une nouvelle action mardi 14 mai, l'enterrement de la démocratie rien que ça, j'ai essayé de faire passer un message de mobilisation.

Bilan :
Je suis restée calme et gentille. Et ça m'a demandé beaucoup, beaucoup d'effort !
Je me suis fait de nouveaux amis.
Lili Coquelicot a vu une expo de photo et la cathédrale éclairée !
Je fais un billet plus "sérieux" sur mon avis sur la question !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire