vendredi 17 avril 2015

Qui travaillent

Juste parce qu'un nouveau jour qui se lève, c'est une nouvelle chance.
Et tous les jours je me dis que j'ai de la chance, malgré tout !





J’avais explosé les publications le mois dernier. 





Et puis plus rien.
Bon j’ai été pas mal occupé ces derniers temps.


J’avais trouvé un petit job chez un héliciculteur (apprend en t'amusant avec Hiéléna !) !! Ah Ah, c’est pas commun tout de même !
Un petit producteur, installé depuis peu, qui s’était laissé débordé par le boulot.
Je devais enlever les escargots de leur coquille. Hum ... Choueettte !!
Le “décoquillage” se fait juste après que les escargots aient été ébouillanté 10 minutes. En gros tu te crames sérieusement les mains, en plus de faire un geste répétitif, debout pendant des heures !
Comme il avait trop attendu pour le faire, pas mal d’escargots étaient déjà morts, donc tu rajoutes une odeur et un aspect assez répugnants à tout ça, ça poisse, ça dégouline, et tu as un joli tableau de mes conditions de travail !!
Bon tu te dis que, petit 1 t’as besoin de fric, et que petit 2 ça va l’ambiance est plutôt sympa : café, musique, discussions.
Ouais sauf que le deux s’est vite dégradé. Il y avait toujours le café et la musique mais les discussions m’ont vite réduite au silence !
On était 3, parfois 4.
Dans une conversation banale, le patron a tenu des propos racistes. Je n’ai rien dit. Je me sentais vraiment mal à l’aise mais je me voyais mal me lancer dans un discours politique : cf petit 1.
Et puis, je me suis vite sentie en minorité.

Le temps passant, ça ne s’est pas arrangé.
Propos racistes, de droite libérale, “Ben ma bonne dame, c’était mieux avant !”(ils avaient tout au plus 7 ans que moi !),
“Et pis les jeunes, qu’est ce qu’ils vont devenir, parce que même avec un diplôme maintenant, ben tu fais pas grand chose” (y en a un dont la fille est en double master de droit, bizarrement je ne fais pas trop de soucis pour elle !),
“La vie est pas facile, le peu qu’on touche l’Etat nous le reprend” (Propriétaires de leurs maisons, propriétaire de terrain constructible qu’on vend mais sur le dernier on va peut être faire construire une piscine au vu des taxes !),
“Ah ben les éducateurs spécialisés, ils s’croient plus intelligents que toi, ils ont la science infuse, tu peux rien leur dire ils ont raison, ils pensent qu’il faut aider tout le monde. Pfff” (Bon j’ai juste bossé dans le social pendant 10 ans, don’t act !).


Des gens aigris de la vie, qui n’arrêtent pas de se plaindre (quelqu’un avait des problèmes de dos : “ah ben oui, le dos c’est le mal du siècle. Et puis t’as mal tout le temps, dans toutes les positions.” On m’a quand même demandé si j’avais mal aussi -j’avais dit que j’avais une vertèbre fracturée- j’ai répondu par l’affirmative, simplement. Mais je ne me suis jamais plainte de ça, ni même de l’arthrose de mes mains qui me faisaient souffrir les lendemains !).


Et tout le monde qui me disait ah ben ça te fera du bien de voir un peu de monde, t’es tout le temps enfermée chez toi. Ouais, ben je suis bien, enfermée chez moi quand je vois ça !!
Punaise, ils sont jamais sortis de leur campagne, des péquenauds, des cul-terreux qui ne connaissent rien mais qui ont peur de tout !
Ils sont de cette petite classe moyenne (supérieure ?), qui a un peu d’argent, mais pas encore bourgeoise, qui en a sûrement chié pour en arriver là (je ne dis pas le contraire).
Pas à vouloir être supérieur aux autres, mais qui pensent que l’autre (surtout s’il est moyennement blanc) est potentiellement dangereux.
Ce qui est risible dans tout ça (si on peut en rire) c’est que la seule ouverture sur le monde qu’ils ont, c’est les champs autour de leurs maisons (internet et la télé très peu pour eux !) et que nos bleds sont ravitaillés par les corbeaux (qui en plus volent sur le dos pour pas voir la misère !). Alors l’autre comme danger … Ben il passe pas souvent !!


Sinon, je me suis occupée de réaliser les faire parts de baptême de Lili, mais ça c’est une autre histoire !

2 commentaires: