Qui sont bordéliques !


Tout est dit dans le titre !

Pourquoi je vous dis ça d'un seul coup ? Ben peut être parce que je suis restée chez moi plus que prévu ses derniers temps (hum comme beaucoup de monde il parait), et que donc ça permet de réfléchir, d'observer et de se rendre compte de pas mal de choses !

Alors bien sûr je le savais mais je luttais contre cette nature profonde depuis de nombreuses années. Surtout depuis que je vivais avec Gots, qui lui est plutôt ordonné. Enfin était puisqu'un jour il m'avait fait remarquer qu'il avait changé à cause de moi ...

Et donc j'essayais de ne plus être cette personne qui laisse tout traîner.
Je tentais désespérément de ranger, mais je n'avais jamais assez de rangement ! C'est vrai en partie, mais je crois que n'ayant pas l'habitude, je ne savais pas forcément bien m'organiser. Ou si je ne me dévalorise pas, on manquait vraiment de rangement !!
J'avais besoin d'être vue et reconnue comme une bonne épouse, et plus tard comme une bonne mère de famille. Je me suis toujours mis la pression, et je voulais que ma maison ressemble à une photo instagram !

Et puis me voilà dans mon appart, sans vraiment de pression car je crois que j'en ai laissé une partie, en partant, et ma vraie nature refait surface ! 
Mais même si je voulais ranger, je manque quand même, pour le moment, cruellement de rangement !

Bref, l'appart c'est Beyrouth, une rave et le rond point Charles de Gaulle étoile à l'heure de pointe réunis ! C'est le bordel et parfois, tu ne sais pas vraiment comment passer ou bouger ! Ok j'exagère un tout petit peu ...

Je me rends compte qu'il y a une part de flemmardise dans ce comportement. Je prends un thé dans le canapé, je pose ma tasse sur la boite qui me sert de table, et elle peut y rester le temps que je reprennes un thé ! Parce que je me dis que, de toute façon, je vais me resservir ...
Et ça pour beaucoup de choses !
Il y a aussi que je pose les choses là où je me trouve, en me disant que je le ferais plus tard, sauf que je suis une procrastrinatrice level 3000, championne de l'univers toutes catégories confondues, donc statu quo !

Des exemples ? 
Pendant le confinement, comme beaucoup de femmes, je n'ai pas porté de soutien gorge. Comme il faut en remettre pour sortir (en tout cas j'estime que pour moi c'est nécessaire !), j'avoue que ce n'est pas du plus agréable. Donc quand je rentre, souvent, une des premières choses que je fais, c'est l'enlever, et de le poser là où je suis. Il y a donc des soutien gorge qui traînent un peu partout dans l'appartement ! En plus des chaussures, qui au contraire du soutif, j'enlève plus tardivement ! Oui je me sens mieux dans mes pompes !
Je plie mon linge propre, mais je ne l'emmène pas jusque dans ma chambre ... Il m'attend donc sagement sur le banc dans le salon ... (je rappelle que je vis dans un 3 pièces, donc vous imaginez bien que ma chambre n'est quand même pas bien loin du salon !)
Autour de mon lit, j'ai des fringues sales, une bouillotte, une tasse (il y en a un peu partout de toute façon), souvent deux ordinateurs (le mien et celui de Lili), mes affaires pour travailler mes visites (du moins une partie, l'autre est dans le salon : logique !), une boite de cure dents, une boite d'allumettes et la bougie qui va avec, une bouteille d'eau vide et une à moitié pleine et une boite avec du petit bordel (crème pour les mains, écouteurs, paracétamol, boules quiès, post it (?)...) !! Rien que ça !

Alors ça me pose plusieurs problèmes.
J'en ai parlé avec Lili. Je lui ai dit que je ne pouvais pas me laisser aller à cette nature comme ça en sa présence. En fait parce que je pense qu'il faut que je lui donne l'exemple. Ça n'a pas l'air du tout de l'inquiéter, et comme elle m'a dit, elle s'en bat les steaks ! J'émets aussi l'hypothèse que ça l'arrange !

Quand je cherche quelque chose, j'arrive la plupart de temps à le retrouver car je me souviens où je l'ai posé. La plupart du temps ...

Et puis, par contre, autant je suis bordélique, autant je suis assez maniaque niveau propreté (ah ben j'ai jamais dit que j'étais logique !). Et faire le ménage quand c'est le bordel, c'est comme qui dirait plus long et plus chiant ! Je me rends bien compte que je perds un temps fou à ranger un minimum pour nettoyer correctement !

Enfin, on met et on voit beaucoup plus vite le bordel dans 50m² que dans une maison !

J'espère que lorsque j'aurais un peu plus de rangement, ça arrangera un peu les choses. Et peut être aussi quand j'aurais fini de ranger tout le merdier que j'ai dans la tête. 
Je sais que ça peut paraître con, mais il y a des signes comme ça, qui me prouve que mes progrès dans ma vie m'ont permis de faire des progrès plus concrets, plus terre à terre.

Commentaires

  1. Je lutte aussi un peu contre ça. Pas sûre que j'en sois au même point que toi ;-) ...

    Mon problème : avoir du mal à jeter... Je crois que cela vient du fait que quand j'étais plus petite, ma mère m'aidait en fin d'année scolaire à faire du rangement par le vide... et la semaine d'après, régulièrement, elle me demandait un truc qu'on avait jeté...
    Par exemple : j'ai des vieux vêtements que j'ai depuis longtemps. Certains je ne les mets plus, parce que je ne rentre plus dedans, mais j'ai l'espoir (ou j'avais) de pouvoir de nouveau les mettre, mais depuis le temps, je devrais me dire que ce n'est pas la peine. D'autre, je me dis que je pourrais peut-être ne faire autre chose avec un peu de couture...
    Mais en fait... je manque de temps... ou je l'utilise mal...

    C'est ça mon problème : j'ai l'impression de toujours manquer de temps... mais quand je reviens du boulot... après le diner... j'ai tendance à m'affaler sur le canapé et allumer la TV. Je suis sûre que je perds un temps phénoménal tout les soirs. Mais le soir, je n'ai pas envie.
    Le we? Le week end, je préfère le passer en famille, pas à ranger des trucs...
    Bref, je finis par entasser, entasser.
    De temps en temps, j'arrive à jeter. Et heureusement, je ne suis pas une acheteuse compulsive, donc, ça reste "raisonnable"...

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire