jeudi 19 juillet 2012

qui ont été enceintes





Ma mère m'avait même dit qu'elle maigrissait ...




On raconte pleins de trucs sur la grossesse, plutôt sympas ...
Je me suis vite aperçue que tout ça, c'était du folklore, des légendes urbaines.
En fait, si on n'entretient pas le mythe, la natalité serait en chute libre !

Bon on ne vous cache pas qu'il y a, parfois, de légers désagréments
On ne doit pas avoir la même définition du mot léger !

Les fameuses du nausées du matin
Quelles nausées ? J'ai réellement vomi, tripes et boyaux, pendant les quatre premiers mois !
Bizarrement je n'arrivais pas à avaler autre chose que du café (en temps "normal", je n'en bois jamais !) au lait, avec des tartines de beurre salé ! Allez comprendre ...

Les célèbres seins qui "gonflent". 
Ben j'avais déjà ce qu'il fallait, alors forcément, je me suis vite mise à ressembler à Samantha Fox, voir Lolo Ferrari !
Les hommes ne me regardaient déjà pas toujours dans les yeux, là c'était pire ! 

L'envie, répétée, d'aller faire pipi ! 
Oh punaise ! Pendant un film, les coupures pub n'étaient pas assez nombreuses et trop éloignées les une des autres ... J'ai même pensé à me faire poser une sonde
Imaginez si j'avais bu de la bière là dessus !

Et pour finir, l'inévitable prise de poids. 
Bon comme je suis bien proportionnée, c'est comme les seins, j'avais déjà un peu d'avance ...
Forcément, à la fin de la grossesse, j'avais l'impression de ne pouvoir me déplacer que comme un éléphant de mer : en rampant !

Donc j'étais une énorme boule avec trois protubérances : la tête et les seins ! Et qui passe sa vie dans les toilettes !
Joli tableau, n'est-ce pas ? 

Bien sûr puisque tout le monde y va de son : 
Waouh, comme tu as l'air épanoui
Ouais, ben juste l'air alors, j'ai oublié les paroles !
Waouh, ça te va trop bien d'être enceinte ! 
Ouais, comme si c'était une mode. L'an prochain je tente le modèle slim !

Mais bon pour compenser tout ça, j'avais lu qu'au deuxième trimestre, on pouvait avoir une envie de faire plus de choses et un pic de libido (si,si !). 
Et au dernier trimestre, tout se calmait pour préparer le petit nid douillet du futur  larve enfant !

Passons sur la soi disante légère hyperactivité, tout le monde s'en fout en fait, et puis je n'ai pas eu envie particulièrement de faire plus de choses. Peut être parce que je suis déjà légèrement intenable !

Comme vous, dans ma lecture, je n'ai vu que le pic de libido !
Ben oui, en fait, quand on y réfléchit un peu, vous vous doutez qu'avoir un enfant va chambouler quelque peu vos habitudes, ou plutôt va vous forcer à en avoir !
Autant profiter au maximum des derniers instants de liberté ...

Alors 3 solutions :
  1. Il n'existe pas : légende urbaine 
  2. Comme pour le reste, j'en avais déjà trop avant !
  3. Il existe mais je ne l'ai pas ressenti 

Je ne sais pas, franchement je pencherai pour le 1 ...

Je n'ai pas eu, non plus, envie de préparer la chambre du nourrisson, ce qui m'a fait sacrément culpabiliser jusqu'au jour J.

Mais vient le jour de l'accouchement, et je pense que je ferais un autre billet !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire