mercredi 8 août 2012

Mais qu'est-ce que j' peux faire ? J'sais pas quoi faire !





Après un tweet d'Appoline, j'ai lu l'article.

Pour résumé, un rapport dénonce que le sous traitant de Samsung embauche des enfants pour fabriquer, entre autre, nos téléphones.

En lisant cet article, je me pose la question de l'action, de l’attitude à tenir.

J'essaie de lutter contre tout ce qui ne me parait pas correspondre aux valeurs de la République et pour une amélioration de la qualité de vie dans notre société.

Pour les gens qui m'entourent, je suis soit gauchiste, frontiste, utopiste, écologiste, bobo, au pire communiste !! Un truc en -iste en tout cas, ou tous à la fois ! Ah ben non pas bobo !!

Mais à force, je me demande comment faire. Je n'ai jamais aimé les gens qui refaisaient le monde assis dans leur canapé, un verre à la main mais qui n'agissaient pas concrètement.

Le dilemme se pose pour moi aujourd'hui. J'ai de belles idées, de belles paroles mais dans les actes ...

Boycotter Samsung pas de problème ! Je n'ai qu'un portable (un samsung d'ailleurs, aïe ...) qui a 2 ans. Je voulais changer, je prendrais une autre marque. Pas facile, car l'article note qu'Apple a été épinglé aussi (zut, j'en rêvais !) et que l'usine sous traitante est aussi celle de Motorola et LG !
Bon ben j'en changerai pas !

Mais l'article parle aussi d'un accord entre des écoles et les usines pour fournir de la main d'oeuvre.

Bien entendu, je ne suis pas assez naïve pour croire que seule cette usine profite de cette complicité et qu'aucune autre n'embauche des enfants.

Alors concrètement comment lutter, individuellement, tous les jours ? 
Contre le made in pas France, contre la pollution, contre la voiture, contre la malbouffe  ... mais qui sont quasi-inévitables dans certaines circonstances.


2 commentaires:

  1. A moins d'être dans la décroissance, c'est juste impossible... C'est le serpent qui se mord la queue. Les 3/4 de nos fringues sont également fabriquées dans les mêmes conditions... Mais que faire alors? Car tu as mille fois raison évidemment :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et cette impuissance est vraiment pénible.

      Supprimer