mardi 7 août 2012

qui ont un chien (la suite) et répondent à Homer (encore)





 Homer a laissé un commentaire sur un de mes billets. En le lisant, j'ai, tout de suite, eu l'idée d'une suite.







Non le chien n'est pas un enfant ! 


Quand je vois le laxisme de certains dans l'éducation de leur enfant, je m'inquiète aussi pour le bien être de leur chien !!

Je me demande encore comment on peut dire une telle ânerie !

Notre société a totalement pervertie la relation que nous pouvons avoir avec notre animal familier.
L'Homme oublie qu'il est doué de parole mais aussi de penser. Il s'emmerde tellement qu'il se sent obligé d'emmener avec lui, les autres, dans le désert abyssal qu'est devenue sa propre condition.

Mon dernier billet prouve que si votre chien n'est pas dans la norme, il n'a pas le droit d'exister (et ce n'est pas seulement le cas pour les chiens !). 

Mais cela ne pose aucun problème d'emmener son chien chez un psy ou au spa !!
La société de consommation a, encore, crée des besoins totalement inutiles, et le pire commentaire que vous pourrez entendre face à cette situation est que les gens dépensent bien leur argent comme ils le veulent.

Oui mais ...


Hier encore, j'entendais un vétérinaire qui parlait de chien roi, comme on parle d'enfant roi ! 
Le pire est que l'on sait que l'enfant roi n'est pas un mode d'éducation qui a fait ses preuves. Pour une fois, j'ai envie de dire, pareil pour le chien !!

En fait, il y a un point commun entre le chien et l'enfant. Ce sont les responsabilités.
Quand on a un chien, on doit lui assurer sécurité, santé, éducation et subvenir à ses besoins. Cela ne veut pas dire qu'il doit avoir une chambre et qu'il peut négocier ses heures de sorties !

J'en rigole mais si les accidents arrivent, que les comportementalistes  pullulent et que les centres d'éducation font fortune, c'est bien qu'il y a un problème. Et pour être franche, je ne crois pas que cela vienne du chien !

La société de consommation a sa part de responsabilité, mais pour qu'il y est consommation il faut des consommateurs ...

Avoir le choix est une bonne chose, et c'est vrai que c'est un avantage de notre société. Mais ce choix est biaisé puisque toutes les informations, qui seraient utiles pour faire ce choix en toute liberté et en toute connaissance, ne sont pas diffusées.

Qui connait le CSAU ? 


C'est le Certificat de Sociabilité et d'Aptitude à l'Utilisation. La vocation première de ce test est de vérifier l'équilibre caractériel du chien, sa sociabilité et l'aptitude du maître à exercer le contrôle de son chien.

Je ne suis pas pour tout réglementer ou tout légiférer, mais franchement je souhaite de plus en plus que ce test soit rendu obligatoire pour toute personne en possession d'un chien.
Parce que le caniche à mémé est aussi dangereux s'il n'est pas bien éduqué !

Beaucoup d'avantages à ce test :
  1. Les gens sauraient que tout propriétaire maîtrise son chien. Ce qui aurait un effet rassurant.
  2. Les propriétaires de chien auraient une "formation" qui leur permettraient de faire moins d'erreur (le chien ne vous obéit que pour vous faire plaisir. Ça ne sert à rien de lui hurler dessus, il n'est pas sourd !).
  3. Ce serait un solution plus juste que les lois actuelles qui sanctionnent le chien, et pas notre comportement déviant. 
  4. Et puis, l'Etat pourrait prendre sa part financière ... Le changement c'est maintenant !


L'éducation de tous 


J'avais vu, il y a quelques années un reportage sur une association (belge ou suisse, impossible de retrouver l'info) qui passent dans les écoles. Ils viennent avec des chiens, et apprennent aux enfants comment se comporter dans certaines situations pour ne pas risquer la morsure.

Quand les gens viennent chez moi, je leur demande de suivre certaines règles, surtout quand ils font connaissances avec mon chien. Mais surtout j'interdis certains comportements de la part des enfants.

Votre chien doit respecter les autres, c'est évident, mais vous devez faire le nécessaire pour que les autres le respectent. 

Etre humain non mais être vivant oui !



6 commentaires:

  1. Un chien, c'est une personne comme les autres, comme dirait Devos! Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, d'ailleurs, je ne suis pas raciste, mon chien est noir (dixit Coluche). Tiens une certaine Morano aurait pu le dire aussi !!

      Supprimer
  2. Voilà un billet intéressant. Mais contrairement à Rosa Elle, le chien n'est pas une personne comme une autre, c'est un animal, sa place est à l'obéissance. De même, avoir un animal c'est aussi en considérer la contrainte... voir mon dernier comm' !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa place est à l'obéissance oui, mais un chien n'obéit que pour faire plaisir à son maître. C'est pour ça qu'il n'est pas nécessaire de lui crier dessus (comme certains centres d'éducation le préconisent). S'il n'obéit que par peur ou par obligation, il pourra se rebeller un jour.

      Supprimer
    2. Juste un bémol: les chiens mâles dominants ont souvent tendance à chercher à dominer et si le maître ou la maîtresse ne le remet pas à sa place de chien...
      Mais oui, un chien c'est une boule de tendresse aussi

      Supprimer
    3. Le chien (mâle ou femelle) a un caractère plus ou moins dominant selon son caractère et sa race. Et c'est effectivement au maître de lui rappeler qu'il n'est pas en haut de la hiérarchie ! Sinon gare aux dégâts ou pire à la morsure ...
      une boule de tendresse voir même un monde dont il faut apprendre le langage !

      Supprimer