mardi 4 septembre 2012

Chez moi aussi, c'est la rentrée !!







De toute façon, on entend que ça !









Tout le monde ou presque  fait un billet sur la rentrée.  Marronnier utile aux journalistes pour ne pas parler de ça ou de ça, voir de ça ou bien encore d'autres choses 

Homer a raison, certains se sont cru autorisés de sortir des sentiers de l'intelligence et nous ont permis de découvrir combien l’abîme de leur connerie est profonde ! 
Mais comme dirait l'autre, les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait !

Pour moi aussi c'est la rentrée. Enfin, pas vraiment pour moi, mais pour Lili Coquelicot.

Je devrais être contente. Je retrouve enfin ma tranquillité ! 
Il faut l'admettre, les vacances scolaires, ce n'est pas la panacée pour les parents qui ne travaillent pas !
Avoir une enfant de 8 ans pendant 2 mois, certaines journées ressemblent plus à une séance chez le dentiste qu'à un séjour au club mèd !

Certains jours, je rêvais de cette rentrée ! Comme on rêve d'une bonne douche après la course, d'un peu de fraîcheur les jours de canicule ou d'une pâtisserie pendant un régime !

Je ne sais pas si c'est le fait que je me suis fait une entorse, et qu'en plus le médecin s'est planté en me prescrivant un anti-inflammatoire incompatible avec mes médicaments et qui m'a rendu malade, mais j'ai un petit blues ...

J'ai donc déposé Lili  Coquelicot, ce matin, à son école, avec une certaine appréhension et un certain soulagement.

Soulagement car je peux enfin organiser mon emploi du temps comme je l'entends.

Mais de nouveau cette appréhension de la rentrée, pour ma poulette, car l'école c'est pas vraiment drôle pour elle.
J'ai tendance à dire que depuis qu'on l'a mise à l'école, tout s'est mis à foirer. 

Lili Coquelicot est enfant précoce, haut potentiel. Et nous n'avons encore jamais trouvé d'oreille attentive pour écouter les problèmes engendrés par cette particularité.

Elle est nulle en classe, mais s'intéresse à tout si tôt sortie de l'école. Elle n'a presque pas d'ami(e)s car elle est "différente".

D'ailleurs c'est plus pour elle que pour moi que j'essaie de faire comprendre aux autres ce qu'est réellement le haut potentiel.

On verra comment se passe cette année, mais des décisions vont être prises durant cette année.

Encore une fois, s'adresser à dieu plutôt qu'à ses saints : tenter de prendre rendez-vous avec une des meilleures psy spécialisée en haut potentiel pour aider Lili à accepter et à comprendre sa douance.

Et peut être changer sa scolarité : une autre école ou la déscolarisation ...

En fait, je commence à comprendre pourquoi j'appréhendais cette rentrée ! 





2 commentaires:

  1. Mon commentaire a disparu. Bref, j'y signalais ce blog d'une copine à moi :
    http://alluvions-mc.blogspot.fr/

    Dont le fils, en plus de graves problèmes physiques, avait aussi un truc du genre de ce que tu appelles "haut potentiel".

    RépondreSupprimer