jeudi 6 décembre 2012

Qui sont touchées


Je suis plus sensible que la plupart des gens. 




C'est comme ça, mais j'ai dû mal à faire avec.

Dernièrement, j'ai été écoeuré par les violences faites aux FEMEN et révolté du traitement fait par les médias de l'affaire.

J'étais déjà blasée avant même l'élection, de ce qui se passait à l'UMP, alors maintenant les sentiments se mélangent, mais à force je m'en contre-fous !

J'ai été dégoûté que certains médecins descendent dans la rue, pour des raisons qui paraissent indécentes.

Mais un évènement m'a particulièrement touché.

Il y a un peu plus de deux semaines, un soir, je lis, via un tweet, qu'un accident de la route vient de se produire.
Tout près de chez moi, moto contre voiture, un mort. 
J'en fais part à Gots, on en parle, les banalités habituelles. C'est atroce, ben oui mais avec ce brouillard ...

Le lendemain, sur le chemin de retour de l'école, Lili Coquelicot me dit tu sais maman, ma copine, celle qui n'a pas pu venir à mon anniversaire, ben son papa est mort hier.

Et là paf ! Je fais le rapprochement en un quart de seconde. 
Je lui dit en moto ? Ben oui, comment tu le sais ? Coup de poing dans le ventre. 
Et tu sais le pire, c'est que c'était l'anniversaire de ma copine. Maintenant, tous les ans pour son anniversaire, elle va repenser à ça.
Et pendant que Lili Coquelicot me parlait, je sentais la nausée montée.

Une gamine de l'âge de Lili et son petit frère n'avaient plus de papa. Une femme de mon âge ou presque, n'avait plus de mari, d'amant, d'ami ...

Lili Coquelicot a été choqué. Pourtant elle connait ma filleule qui n'a plus de papa non plus. Mais peut être qu'elle s'est sentie plus touché parce que c'est une amie, de son âge.

Il y a eu une collecte. Un petit mot de remerciement.

La petite est revenue à l'école. Lili Coquelicot a été surprise par le fait que son amie se comporte "comme si de rien était". 
Je lui ai expliqué qu'il fallait continuer à vivre, et qu'elle ne voulait peut être pas en parler à l'école.

Mais comment supporter cette douleur ? Comment continuer à vivre après ça ?
Une question que je me pose souvent, Gots a un travail qui lui demande de faire beaucoup de route.
Un accident est si vite arrivé.

10 commentaires:

  1. C'est triste en effet.
    Que dire?
    Sinon que ton billet est bien touchant en pareil contexte

    RépondreSupprimer
  2. Je comprends que tu sois touchée.
    Même moi en lisant ton texte je le suis.
    On pense toujours que cela n'arrive qu'aux autres.........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais parfois, on a cette sensation étrange que c'est pas passé loin ... Sentiments bizarre et confus entre la sincère tristesse pour les autres mais aussi le fait d'être en vie et d'être heureux pour ça ...

      Supprimer
    2. Ainsi va la vie Hiéléna. Sache que plus on avance dans la vie, plus on verra des gens partir!!!!
      Triste constat, je l'avoue.
      Une seule chose, égoïste sans doute, j’espère partir avant mes enfants, même si pour eux ce sera triste, ce sera la logique de la vie!!!!!!!!!!

      Supprimer
    3. Je ne crois pas que ce soit égoïste, simplement comme tu le dis la logique. Mais j'avoue que certains accidents de la vie me font peur car je sais que je ne pourrais pas les gérer et que je n'y résisterai pas.

      Supprimer
  3. Etre touchée par le malheur des autres, quoi de plus naturel.
    Mais ne pas oublier pour autant de vivre, à fond !
    Bonne journée Hiéléna.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue Solveig.
      Je crois que j'ai un peu de mal désormais à vivre "à fond", ayant été dans l'excès pendant longtemps. Maintenant j'essaie de trouver un équilibre.

      Supprimer