vendredi 8 mars 2013

A quand une vraie information sur le QI ?



Le 19.45, journal de la soirée de M6 a parlé du QI












En titre, une fillette de 12 ans, Neha Ramu, a atteint 162 de QI, mieux que Bill Gates ou qu'Einstein !

Dans le reportage, on nous donne comme information que c'est en passant les tests de Mensa en Angleterre, que la jeune fille a fait pété les scores !
On nous précise quand même que Mensa "rassemble les personnes les plus intelligentes du monde entier".
Ensuite, un journaliste vient nous expliquer que :
- Le QI ne mesure pas l'intelligence mais les aptitudes intellectuelles. 
- Il se mesure grâce à une série d'examens sur le langage, la mémoire, la rapidité et la logique visuelle. On calcule tout ça, on obtient une note.
- 100 est la moyenne, à 130 on commence à parler d'exceptionnel et en dessous de 70, c'est inquiétant.
- Le QI n'est pas un gage de réussite. Andy Warhol avait 86, et Marilyn Vos Savant a 225 (plus haut QI jamais vu) n'est que journaliste-écrivaine !
- Pour conclure, les tests de QI sur internet, ne sont pas fiables, il faut débourser entre 200 et 400 € chez un psychologue diplômé pour faire un vrai test. Et il ne faut le faire que si votre enfant a de grosses difficultés scolaires.
Le lien pour le voir en replay

Maintenant voilà ce qui aurait dû être dit pour que ce message soit une vraie information.

Elle a atteint 162, oui, mais sur quelle échelle ?
Il existe deux échelles pour mesurer le QI : Wechsler et Cattel.
La première s'arrête à 160, l'autre a 185. 
Wechsler est la plus utilisée en France, alors que Cattel est prisée par les autres pays. Par déduction, le QI de 162 est mesuré sur l'échelle de Cattel, et ramené à l'autre échelle, donne un QI d'un peu plus de 140 !


A aucun moment, on ne parle de ses échelles, et pourtant elles ont importantes ! Bien sûr pour le téléspectateur lambda, 162 de QI, ça va paraître extraordinaire. Mais en fait, si elle avait été testé en France, elle n'aurait "que" 142 !

Après la fameuse référence à Einstein !! Ah Einstein !
Mais on n'a jamais testé le QI d'Einstein !! On suppose qu'il avait 160, mais il n'a jamais passé les tests ! A lire le très bon billet là dessus d'une zébrette !

Mensa est une association internationale qui réunit, non pas les gens les plus intelligents du monde, mais des hauts potentiels (on passe deux tests pour y rentrer). On n'est pas plus intelligent quand on est haut potentiel, on est intelligent de façon différente. Notre pensée s'articule autrement et souvent plus rapidement.

Maintenant, le test. On l'appelle le WPPSI pour les enfants de 2 à 7 ans, WISC pour les enfants de 6 à 16 ans et pour les adultes on parle de WAIS.
Je connais le WISC, et il est basé sur 4 items : compréhension verbale, raisonnement perceptif, mémoire de travail et vitesse de traitement.

Quand aux chiffres donnés, la moyenne se situe entre 85 et 110, mais on parle d'intelligence supérieur à 115, de surdouement à 130, et de très haut potentiel à 145 (tout ça sur l'échelle de Wechsler).

Alors le must dans ce sujet, c'est quand on pose la question :
Est ce qu'avoir un haut QI est symbole de réussite ? Et là ! Non bien sur !
C'est vrai, regardez :
Andy Warhol avait 86 de QI (je n'ai pas vérifié) et est connu.
Marilyn Vos Savant a 225 et est inconnue.
Mais comment mesure t-on la réussite ? A son degré de célébrité ? 
Bravo M6 ! Les gens qui ont choisi et réussi à faire ce qu'ils voulaient dans leur vie, vont être content d'apprendre qu'en fait, comme ils n'ont pas eu leur 1/4 heure de gloire à la télé, ça n'a servi à rien !
Marilyn, elle voulait peut être, être simplement journaliste écrivain, et elle est heureuse d'avoir réussi ça. En sachant qu'être haut potentiel, ce n'est pas toujours facile.

L'intelligence, c'est comme la réussite, ça ne se mesure pas à ce qu'on voit !

Franchement, ça me gave d'entendre autant d'inepties sur des sujets qui ne sont pas si compliqués que ça. Un peu de professionnalisme de la part des journalistes serait le bienvenu ! 
Certains se permettent de reprendre les billets des blogueurs sans les citer, d'autres pourraient aller chercher leurs informations un peu plus loin que le bout de leur AFP !

4 commentaires:

  1. et puis le QI n'est pas non plus le seul outil de mesure des capacité cérébrale, (on parle aussi de plus en plu du rôle que pourrait avoir le quotient émotionnel par exemple).

    et puis une des particularité des test de QI c'est de s'appuyer (entre autre) sur la capacité d'adaptation a une situation nouvelle, et on a vu des personne avoirs des résultats de test diférent d'un test a l'autre (il avait appri quand il n passé le second)

    et puis surtout quand M6 propose un reportage c'est surtout pour faire du sensationnel pas de l'actualité çà se saurait.

    merci pour ce billet très documenté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.

      Le souci c'est que là, c'était durant le journal, donc on peut s'attendre à un truc à peu près exact ! Mais de toute façon, ce genre de désinformation est le lot de toutes les chaines.
      Quand il s'agit de parler de QI, comme de beaucoup de sujet d'ailleurs, on entend de tout et de n'importe quoi ! Et après tu rames pour faire comprendre quelque chose aux gens autour de toi.
      Ma fille ne veut pas entendre parler de son haut potentiel par peur des réactions des autres ...

      En tant qu'outil, c'est vrai qu'on entend de plus en plus du QE. Mais j'ai peur. On ne sait déjà pas se servir correctement du QI (en tout cas les institutions, l'école par exemple), alors si on rajoute un truc ...

      Supprimer
  2. Je crains que comme nombre de sujets, l'important pour la masse n'est pas le fond (peut-être trop sérieux) avec la série (trop longue à mon goût) des inconvénients mais bien le fantasme généré. Combien s'imaginent que vivre cela c'est comme disposer de super pouvoirs. Comme pour tout sujet, il y à la réalité et ce que l'homme veut percevoir de la réalité.C'est comparer Star Wars ou les histoires d'extra-terrestres avec l'astrophysique (nettement moins excitante pour le profane)et X-Men avec les travaux de Mendel (faire tout pêter ou jouer avec des petits pois, beaucoup on choisi). Il y a ce qui est et ce que l'homme veut qui soit. Si on se réfère à l'histoire, cela ne semble pas prêt d'évoluer. Et pourtant, elle tourne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord sur le fond. Ce que je critique, c'est le traitement des médias. Moins ils feront leur boulot, et moins la masse fera fonctionner son cerveau. Plus on simplifie, moins on donne à réfléchir. Cercle vicieux. Les exemples sont nombreux. Mais je ne crois pas à la fatalité, j'essaie de rester optimiste.

      Supprimer