jeudi 23 mai 2013

Qui ne savent pas comment faire !

Photo


En fait, cela fait plus d'une semaine que je dis qu'il faut que j'écrives un billet. 


Pas de lassitude, juste de la réflexion, et pas le temps de tout faire !


Surtout parce que j'ai été à la manifestation des veilleurs. Et pas seulement à celle où ils se réunissent pour lire des textes, chanter des chansons, éclairés à la bougie et tout ça dans une ambiance, comment dire ... chiante et lugubre !

Non, à Bourges, ils avaient prévus d'enterrer la démocratie. J'en avais parlé, j'y suis allée.
Je me suis donc retrouvée, seule, face à une centaine de trépanés qui s’apprêtaient à défiler sous la forme d'un cortège funéraire.
Ils avaient tout prévus : cercueil, tambour, fausse plaque de marbre, Marianne, banderoles et 4 ou 5 fachos pour faire le servir d'ordre ...
Discours au départ, défilé dans les rues en scandant des "peuple bâillonné" et "pétition rejetée", arrivés sur le parvis des métiers avec toute une cérémonie : discours, sonnerie du clairon, discours, minute de silence et Marseillaise.
Le journaliste parle de :
Un coup de communication saisissant. Un peu trop même. L'ambiance était glaciale, angoissante....
C'est pas faux. 

Mais durant le discours, après chaque "démonstration", la question était posée aux manifestants : "est-ce ça la démocratie ?" Et à la foule de répondre : non et de huer !
Et durant ce discours, on a encore entendu les mêmes "arguments", qu'ils répètent comme des mantras :
Succès historique de la manifestation et de la pétition, photos de la manif truquées, enfants gazés, aucune délégation reçue après la manif, problème du vote au sénat, sondage à la veille de la manif : 55% contre l'adoption plénière, mépris à leur égard ...
Et ça c'est faux !

Ils ont cité la fameuse phrase "la démocratie c'est le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple", qui je le rappelle est d'Abraham Lincoln ! Le pauvre d'ailleurs a, je pense, retourné le peu de poussière qui lui reste dans sa tombe !

Mais il n'y avait personne pour s'opposer à eux. Enfin si, moi ! Mais Gots m'avait interdit de jouer avec les 4 crânes rasés !
J'ai bien réussi à interpeller quelques personnes, sur le chemin, qui paraissaient choquer, et qui sont venus nous rejoindre le soir, mais c'est tout.

Je suis rentrée, dégoûtée et écouerée, en colère et révoltée ! Contre eux mais aussi contre moi.

Le truc, c'est que leur communication est drôlement bien fichue. Bien sûr, ils ne parlent que comme des républicains laïcs.
Toutes leurs actions, leurs citations, leurs textes et leurs chants sont biens choisis. La manipulation peut réussir ...

N'empêche quand on les voit, on sait tout de suite que ce ne sont pas les laïcs qu'ils prétendent être (en tout cas la plupart). L'habit ne fait pas le moine, mais il aide à le reconnaître ! Et les écussons scouts d'Europe au cul de la voiture aussi ...
Ils ne se battent donc pas pour la démocratie, mais bien pour que la bible devienne le code civil ! J'exagères à peine.

Et j'étais en colère contre moi, car je n'avais pas fait grand chose pour contrer cette manifestation. 
Dans la voiture, en rentrant, j'ai réfléchi le pourquoi et le comment.

Le pourquoi, je l'ai vite analysé. Faire quelque chose contre eux, ça voulait dire que je prenais la tête d'un "mouvement", que je me mettais en avant pour être porte parole d'une action.
Ben oui, à force de dire que personne ne fait rien, il faut bien faire les choses soi même. Et je crois que je ne me sentais pas capable (légitime) d'être la leader ... 
A cause du manque de confiance en moi, il n'y a rien eu de fait ! 

Le comment me pose encore des soucis. J'avoue que je me suis posée la question de comment, au mieux, lutter contre eux.

Autant être totalement franche, ils me font vomir ! Quand je les vois, y a un truc qui se passe chez moi, mon instinct se met en mode automatique : leur foutre ma main à travers la gueule ! Mais je sais que la non violence est de rigueur pour ne pas leur permettre de se poser en martyr (c'est pas juste !)

Mais je me demande s'il ne faut pas les ignorer. Aller les voir, tous les mardis, pour leur dire qu'ils ont torts, les renforce dans le fait qu'ils se croient importants. Et il ne faut pas encourager les fous dans leurs délires !

Dans le même temps, je sais que je suis totalement intégristophobe ! Je crois que je suis même limite totalitaire dans ma façon de penser la laïcité ! Et je ne supporte pas de voir les principes de la république et de la démocratie manipulés par des guedins (verlan !).

Ils vont s'essouffler c'est sûr (enfin je l'espère) mais en attendant ils vont encore défiler dimanche !

Je m'interroge de ce que je dois et peux faire ... et même sur le long terme.


Diaporama de mes photos.




2 commentaires:

  1. Mais je me demande s'il ne faut pas les ignorer... (Je pense que c'est la solution)
    Faut pas leur donner plus d'importance qu'ils en ont!
    La loi est passé, je n'étais pas pour comme tu le sais, mais c'est fait. Faut passer à autre chose maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que les ignorer c'est une solution quand ils font leur veillée. Mais la manif "enterrement" a vraiment dépassé les bornes !
      Mais tu as raison : il faut passer à autre chose !

      Supprimer