jeudi 20 mars 2014

Qui vous conseillent






Je vous conseille de regarder une reportage sur la bipolarité qui est passé sur France 5, mardi soir.






Donc, il vous reste 5 jours pour le regarder sur Francetv Pluzz.

J'avoue que lorsque j'ai regardé le teaser, j'ai pris peur !! C'était du grand n'importe quoi !

Clique pour voir ! teaser dans la peau d'un bipolaire


J'ai cru que c'était une fiction, genre thriller ! Les codes étaient tous là : violence, couteau, angoisse, larmes. Mon sang n'a fait qu'un tour. "Putain", je me suis dit (oui je suis très mal polie parfois !). 
On va encore raconter de grosses conneries,  faire du sensationnel, mais sur france 5 ça parait étrange et puis le texte du teaser n'est pas totalement faux. Je ne comprends pas ... Qu'est ce que ça veut dire ?

En plus je venais d'entendre au journal de M6, qu'il parlait d'une personne atteinte de psychose maniaco-dépressive ! On n'utilise plus ce terme depuis 10 ans, voir plus ! Et j'ai oublié de les pourrir ! Oui je sais ça ne sert à rien, mais ça soulage !

Bref, je n'ai regardé le reportage que ce matin, en streaming. Et ben en fait, il est pas mal fait. Bon, y a une chose qui ne va pas, et pas des moindres, c'est le Dr Gay qui est dedans !
Ce monsieur ne considère pas la cyclothymie comme une forme de bipolarité. En gros, pour faire court, pour lui, je ne suis pas bipolaire ! 
Ce qui fait, que l'on entend comme commentaire qu'il y a environ 1% de la population atteinte de bipolarité ! Oui si on compte seulement les formes "simples".

Mais sinon le reportage est bien conçu.
On fait parler les gens sur leur maladie, les différentes phases, les conséquences sans émotion larmoyante, avec réalisme. Enfin, on voit des bipolaires stabilisés mais pas complètement drogués. 
Ils vivent une vie "normale", certains travaillent, d'autres reprennent vie peu à peu.

Ils développent des idées comme le bien être et la toute puissance que procure l'hypomanie, et cette sensation un peu étrange de savoir que l'on ne pourra plus y être alors que l'on a aimé. 
Ils ne parlent pas de la perte ou de la baisse de certaines fonctions cognitives, de la baisse de concentration ou de la diminution de la créativité lors de la stabilisation, qui pour moi sont très handicapantes à l'heure actuelle. Mais surement parce que je m'en suis toujours servie à plein régime, étant haut potentiel, et je n'accepte pas d'être moins performante.

Malgré tout je me retrouve dans tous les témoignages. Même si, effectivement aucun n'est cyclothymique. 
La différence ? Eux parlent de haut et de bas bien défini. La cyclothymie comprend des cycles qui peuvent mélanger la dépression et l'hypomanie. 
Comment est ce possible ? Et bien, vous êtes cloué dans votre lit, dans l'incapacité de bouger, en dépression et pourtant dans votre tête, c'est tout le contraire, les idées fusent, et par milliers ...Ou le contraire : votre corps a besoin de bouger tout le temps, mais votre tête n'a qu'une envie : ne plus vivre ! Sensation terrible...

Mais ce qui m'a le plus parlé, je crois, c'est la fin. Lorsqu'on parle de bipo-éducation (dans le reportage, je crois qu'il parle de psycho-éducation). Peut être parce que je suis plus dans cette phase maintenant. 
Nous avons tous en commun l'hypersensibilité, la créativité, l'affectivité, l'originalité, l'authenticité, la spontanéité, la générosité et pourtant nous sommes tous différents. 
Malgré ces qualités, nous sommes impitoyables vis à vis de nous mêmes. La plupart n'ont même aucune estime d'eux mêmes.
Et avec tout ça, il faut que l'on arrive à prendre soin de nous, à travailler à être bienveillant vis à vis de nous même (j'ai envie dire : et la marmotte ...)

Le pire, c'est que le Dr Hantouche n'arrête pas de me le dire. 
Mais pas facile dans un monde qui vous a rejeté jusqu'à présent, enfin où vous n'aviez pas votre place. Et où les qualités pré-citées ne sont pas forcément des forces à toute épreuve.
Pas facile de trouver la force de prendre le temps de se soigner quand l'argent ne rentre pas. 
Pas facile de regarder sa famille, ses amis en face, tous les jours, avec tous ses souvenirs douloureux. 
On aimerait parfois plus de compassion, de compréhension, de fierté dans leur regard, quand la stabilisation est là. Même si le fait qu'ils soient restés est la plus belle preuve d'amour et de patience.

Comment aborder le premier jour du reste de sa vie ? 
La question est posée à la fin du reportage, et je me la pose aussi. Même si je suis stabilisée depuis plus de deux ans, j'ai encore un gros travail sur moi pour entrevoir le reste de ma nouvelle vie.

A vous de voir :


PS : je ne sais pas inclure une vidéo (autre que youtube, bien sur) sur mon blog !! Oui je suis un boulet pour vous, mais vous savez dans ma campagne, je suis considérée comme une geek !! Tout dépend de quel point de vue on se place !!

6 commentaires:

  1. Très beau reportage.
    On comprend mieux cette maladie.
    Bon samedi à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi d'avoir pris le temps de l'avoir regardé.

      Supprimer
  2. La dépression mixte, ne concerne pas uniquement les cyclothymiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Désolé de ne répondre que maintenant mais j'étais en plein déménagement !
      La dépression mixte : est ce la même chose que la crise mixte ?
      Les formes de bipolarités sont définies grâce à des cycles assez reconnaissables entre manie (ou hypomanie) et dépression.
      Ce qui caractérise la cyclothymie s'est justement des cycles pas toujours reconnaissables car mixtes.
      Et c'est qui fait que la plupart des psychiatres ne reconnaissent pas la maladie quand ils la voient, ou qu'ils ne veulent pas en entendre parler comme forme de bipolarité !
      Mais je ne sais pas si les mixtes sont réservés ou non aux cyclos !

      Supprimer
  3. La bipolarite est une maladie aux multiples visages. L important, est de s adapter aux mieux aux épisodes thymiques rencontres. Avant, même de vouloir si lon est bipolaire cyclothymique, ou pas. L ideal sérait selon moi, une adaptation therapeutique le plus réactive possible aux variations thymiques. La notion de" bipolar disorder" doit être remplacé par« bipolar disorderS». Cette appelation...prend en compte les bipolaire dit cyclothymiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord. Et tout irait mieux si les psychiatres reconnaissaient la cyclothymie comme forme de bipolarité et qu'ils connaissaient les traitements adéquats !
      Après la bipo-éducation n'est pas très connue non plus des structures.
      En fait il y a encore beaucoup de travail de communication pour que cette maladie soit correctement pris en charge !

      Supprimer