lundi 16 novembre 2015

Qui ...




Je n'y arrive pas.






A reprendre le cours de ma vie.
Bien sûr, il a fallu manger, aider pour les devoirs de Lili, et puis faire un peu de ménage.

Mais je n'arrive pas à décrocher des réseaux sociaux.
Je suis constamment en train de lire des textes sur les attentats, les journaux en ligne, regarder les chaines infos.
Pour essayer de comprendre, de trouver une explication, là où il n'y en a pas.
Parce que je n'arrête pas de me dire que c'est impossible.
Que je ne peux rien faire, même cette bougie est ridicule comparée à la situation.
Je ne prie pas mais je n'arrive pas à penser non plus.

Et Lili qui fait preuve d'une froideur qui me sidère et me glace le sang. Comme pour Charlie.
Lui expliquer, des larmes dans les yeux et dans la voix, qu'on ne peut pas rester insensible.
Là encore de l'incompréhension de ma part.

Et retourner au boulot demain, la boule au ventre.
Je bosse depuis une semaine pour un courtier en assurance, et je suis au service mutuelle.
J'effectue les prises en charge hospitalière, entre autre.
J'aimerais pouvoir faire l'huître quelques jours. Juste le temps que ça passe, un peu.

Courage à vous tous

4 commentaires:

  1. C'est sûr... difficile de trouver les mots pour exprimer ce qui se passe au fond de chacun. Et chacun peut avoir des sentiments différents et changeant.

    Ça peut paraître bizarre, mais parmi les premiers trucs qui me sont venus en tête, je me suis dit que c'était bien que mon père n'ai pas vu ça.
    Je crois qu'au fond, j'ai un peu de colère, et de la rage... mais que je transforme en me disant que la vie continue, toujours. Et puis avec cette envie de chanter de la douceur aussi... Parce que je crois qu'on a tous besoin de beaucoup de douceur.

    Je t'en envoie aussi beaucoup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette douceur car je n'en suis pas encore là. Dans quelques jours, je pense que je reviendrai sûrement vers une envie de vivre normalement, et peut-être même plus intensément.
      Merci.

      Supprimer
  2. Il va falloir du temps.
    On est TOUS choqués.
    Mais laissons passer le deuil. la douleur pour tout ces gens.
    il faut ré-apprendre a vivre normalement. c'est le seul moyen à notre niveau de ne pas sombrer dans la terreur que veulent nous imposer ces demeurés.
    pour ça il faut s'occuper IRL et lacher un peu les RS, bises ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est un bon conseil, reprendre sa vie IRL. Mais en même temps, vous faites parti de mes amis, à moitié IRL, à moitié réseau social. Et j'ai besoin de mes amis !
      Alors à bientôt quand même sur les réseaux sociaux !!
      Bises

      Supprimer