Qui se confinent - 3


Bon ça va commencer à se compliquer.




On a aucun rythme. Et autant  certains peuvent se le permettre, autant moi, normalement, je ne devrais pas jouer avec le feu.
J'ai des choses à respecter pour ne pas tomber trop bas.

En fait, je suis un mogwai ! Vous savez cette petite boule de poil toute mignonne. 
Mais il y a trois règles à respecter : ne pas l'exposer à la lumière, ne pas la mettre en contact avec l'eau .... Et ne surtout pas lui filer à bouffer après minuit, sinon elle se transforme en gremlins !
Bon ben moi c'est un peu pareil !! 
J'ai moins de poil (quoi que ...), mais si je ne respecte pas quelques préceptes, je risque de me transformer en un truc pas cool !
Sauf que le confinement n'arrange vraiment pas les choses.

Je n'ai déjà pas forcément une rigueur à toute épreuve, mais là ...
Déjà le sport, c'est mort. En même temps, je n'arrivais pas à m'y remettre. Là ça me donne une excuse !
Manger sainement. Ça, bizarrement, ça va. Enfin, en fait, je n'arrive pas à manger beaucoup. Je ne bouge pas assez, mon corps ne réclame pas d'énergie !
Avoir un rythme régulier : alors là c'est le bordel ! Mes journées c'est plus midi - 2 heures du mat' que 8 heures / 22 heures !
Je ne sais comment cela va se finir ...

Je sens que je navigue entre deux eaux. 

Parfois j'arrive à faire des choses (aujourd'hui j'ai réussi à faire des mails administratifs : trop contente de ne pas avoir à me déplacer !), mais cela faisait des semaines que cela attendait ... 
Et c'est comme ça tout le temps : pendant une journée, j'ai une montée de "normalité" et plusieurs jours de pfff
Je pense à tous ces gens comme moi, avec une maladie psychique, qui luttent contre eux mêmes, ou pire celles/ceux qui luttent contre une personne physique, mais qui n'ont aucun échappatoire.


Il faut que je fasse les courses prochainement. Je ne sais pas si je dois faire un drive, alors que je sais qu'ils sont submergés par les commandes, mais c'est un moyen d'être le moins en contact. Ou de les faire en magasin, et de me retrouver dans une hypothétique foule ...

Alors j'ai choisi d'y aller (enfin j'ai été un peu obligé, les drive me proposaient des dates trop tardives : Albus n'avait vraiment plus assez à manger !). 
Pas trop de monde, peut être parce que j'ai choisi une moyenne surface, pas trop loin du centre ville et pas un grand centre commercial. 
Je pensais que je trouverais plus de choses que sur les applications de drive (la semaine dernière, j'en ai été obligé d'en faire deux !). Oui et non. 
Il faudra m'expliquer pourquoi les gens mangent tout à coup autant d'oeuf et de viande hachée ? 
Bon en même, il faut bien accompagner les pâtes !

N'empêche je n'en menais pas large. Les vieux avaient des masques mais pas de gants. Les un peu moins vieux que les vieux avaient des gants mais pas de masque. Les gens du magasin l'un ou l'autre aussi.
Les gens de mon âge n'avaient rien mais le sourire, et ça m'a fait du bien
C'est con hein ? Mais je n'ai pas eu de problème, comme certains dans la région parisienne, avec trop de monde, de gens qui sont trop proche. J'ai eu de la chance, peu de monde, donc pas de crise d'angoisse pour moi.
Sauf quand j'ai entendu le caissier m'annoncer le total ! Y en a d'autres qui doivent avoir le sourire !




Commentaires

  1. Suis parti faire des courses, sans masques et sans gants mais avec l'assurance de me laver les mains au retour, avant de ranger les courses et puis encore après. J'ai fait un petit détour pour m'aérer la comprenette. Bonne soirée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai effectivement un super lavage de mains avant et après avoir ranger les courses. Pareil pour Lili qui m'a aidé. Et je crois que je vais sortir prendre l'air aussi de temps en temps ! Bises

      Supprimer

Publier un commentaire