Qui ont bu !



J'ai picolé. 

Beaucoup, je crois que j'ai presque fini la bouteille de blanc et pour moi c'est énorme., un chenin pas mauvais du tout, qui a passé 6 mois en amphore. 

Mauvaise nouvelle pendant le KDB.

En fait, depuis quelques temps, je n'ai que ça, des mauvaises nouvelles. Enfin, ce n'est pas tout à fait vrai. J'ai des mauvaises nouvelles, une bonne nouvelle et puis paf, une mauvaise nouvelle. Je n'ai même pas le temps de savourer la bonne !
Le karma, ou je ne sais pas j'ai dû être un être immonde dans une autre vie.

J'ai écrit d'autres billets, mais je n'ai pas pris le temps de les publier.
J'expliquais pas mal de chose. 
La joie d'être au chômage par exemple, et de se prendre la réforme, ou bien le recalcule de ses droits dans la gueule et de perdre 200 € par mois. Et bien sûr de l'apprendre en direct !

Avec le déconfinement, j'étais motivée pour faire mes propres visites. Je reprends un peu le boulot au mois de juillet, et je pense faire le mois d’août quasi à plein temps. J'aurais aimé faire une visite pour les journées du patrimoine.
Mon boulot dans l'entreprise actuelle me le permet.

J'ai déjà avancé. Et puis quand j'ai vu mes allocations chômage se prend un coup, je me suis dit qu'il fallait peut être mieux que je me trouve un vrai boulot pour subvenir aux besoins de ma fille. 
Je ne sais plus où j'en suis.

En fait, pour tout vous dire, j'en ai marre. De me battre pour trouver de l'argent, de compter chaque jour, de me priver, de ne pas pouvoir offrir des extras (voir même le nécessaire) ) à ma fille ... Bref, je n'en peux plus d'être d'en la précarité, de devoir de l'argent à tout le monde, de ne pas savoir de quoi demain sera fait.

Je suis à bout.

Alors bien sûr ça ne se voit pas. Poker face !

Mais bon sang, je ne demande pas grand chose : faire mon métier et avoir de quoi payer mes factures !
Je n'ai pas les couilles, ovaires de me lancer. Qu'est ce qu'il me manque ? 
Pourquoi moi je n'y arrive pas alors que je sais que j'ai les compétences, et qu'il y a une place sur le marché pour moi ?
Pourquoi ?

Je me rends compte des choses merveilleuses que j'ai. 
Déjà je suis vivante (avec ma maladie, ce n'est pas toujours gagné !), j'ai une relation fantastique avec ma fille, j'ai un toit et à manger (même si c'est difficile j'y arrive), j'adore mon métier, j'habite enfin une ville que j'apprécie ...
Mais comment peut on apprécier toutes ces choses quand on est préoccupé par des choses essentielles comme de savoir si on va pouvoir payer toutes ses factures ce mois ci ? Si après avoir réussi avoir payer ses factures, on va réussir à manger avec 25€ par semaine pour deux ?

Et quand on sait qu'on est quelqu'un qui a tendance à avoir comme première réaction la fuite (ou de procrastination) face aux problèmes ?
J'y arrive mais putain que c'est difficile. Ce qui pourrait paraître comme vite régler pour quelqu'un de normal, peut prendre des semaines chez moi !
Et je culpabilise d'être ainsi : toujours plus ou moins influencer par ma maladie.

J'ai tellement de choses en suspend parce qu'il y a d'autres choses en urgence à gérer. Lili n'a toujours pas ses meubles alors qu'ils sont juste en attente au magasin. Je n'ai toujours pas de lit. 
Mais à chaque fois, il y a un problème. 

Dernièrement (en plus de la baisse de mes allocations), on m'a fait chier avec mes rétros. Pour la faire courte, en trois semaines à peu près, j'ai eu mes deux rétros de retourner, puis la glace du rétro passager d'enlevé, puis arraché !
J'ai une amende à payer qui a pris une augmentation car elle est arrivée à mon ancienne adresse, et  donc je n'ai pas eu à temps pour la payer (et je n'ose pas regarder !)
Gots me presse pour signer la convention de divorce. Mais je ne peux pas aller plus vite que mon avocat !
Lili ne sait pas vraiment ce qu'elle va faire l'an prochain après avoir raté son année de seconde au CNED.
Je suis passée chez le gynéco, et ça a été une vraie partie de plaisir, sans aucune complication ! (dit elle avec un sourire pas du tout crispé!)

[Depuis quelques semaines, j'ai un voisin qui fume de la weed, c'est le cas à l'heure actuelle. L'odeur mélangée à l'alcool que j'ai bu : je ne garantis pas le résultat !]

Je passe des journées complètes à ne rien faire, pour oublier qui je suis, que je dois vivre cette vie. Et les problèmes ne sont pas résolus. Ils le seront plus tard, je le sais.
Je me retrouve parfois avec 2 jours de vaisselle (vu la taille de ma cuisine, je vous jure que ça parait une montagne !), parfois plusieurs jours sans me laver, et sortir juste pour aller chercher le pain !

On pourrait prendre ça pour de la déprime. Je n'en suis pas loin. Je sais que je suis sur la ligne, et que j'arrive à ne pas la franchir. Comment ? Je n'en sais fichtre rien, mais j'y arrive ! Peut être grâce aux antidépresseurs que je prends, et que je n'arrive pas encore à diminuer !

Bref, j'ai reçu une mauvaise nouvelle pendant le KDB : mon sexfriend a rencontré quelqu'un. 
Tu n'es pas sensé t'attacher à un sexfriend, c'est le principe. Je me suis aperçue quand Alphonse m'a annoncé la nouvelle, et bien que mes sentiments étaient plus que de l'amitié, sans pour autant être de l'amour !
 Tanpis pour moi ! J'aurais bien aimé que cet essai se transforme en quelque chose de sympa. Je ne sais pas en quoi, mais j'avoue, les larmes ont coulé. Alors j'ai ouvert la bouteille de vin qui avait potentiellement tourné, et j'ai picolé ! [donc désolé pour tout ça]

Commentaires

  1. Coucou !
    Quand je te lis, une chose est sûre : tu es courageuse. Ne lâche rien.

    Pour les soucis financiers, je ne peux hélas rien te dire, mais sur la procrastination, sache que tu n'es pas la seule!
    C'est une fâcheuse tendance que j'ai aussi... Parce que j'ai parfois peur ou parce que c'est plus facile... Et puis après, je culpabilise.
    Je suis assez forte pour culpabiliser aussi, je sais un peu d'où ça vient et j'ai toujours un peu du mal à m'en débarrasser... Même si ça c'est transformé avec le temps. Bref, tu n'es pas seule à avoir ce genre de 'comportement' et dans certains aspects dont tu parles je me retrouve.
    Enfin, pour ton sexfriend... Bah, va falloir du temps... Personnellement, je ne crois pas que la notion de sexfriend puisse vraiment exister... Mais bon, tout est question de définition et de savoir ce qu'amour veut dire pour soi.
    Je pense qu'il peut se définir différemment pour chacun et qu'en tout cas, c'est différent de passion et que le temps fait aussi évoluer les sentiments.

    Je vois que tu as tagué tes billets avec pleins de tag dont 'osef' : non, on ne s'en fout pas de ce que tu écris. C'est un peu de toi et ce n'est pas rien!

    La bise!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Ça me fait du bien de ne pas se sentir seule ...
      Et ça réconforte de lire qu'on est courageuse, et que tu lis les tags !!
      Pour le reste, et bien je ferais comme d'habitude : je vais me relever, y a pas de raison, j'ai vu pire !
      La situation financière, je l'ai déjà prise en main : je devrais y arriver.
      Et puis pour le sexfriend, ça me fait réfléchir. Sur ce que je veux, ce que je suis capable de "supporter", de vivre ... Et je pense que je vais me débrouiller seule pendant un certain temps. C'était ce que je voulais à la base, cette jolie rencontre n'était pas prévue à la base ! Donc je vais réparer mon petit coeur, ça va aller vite, il est juste un peu blessé. C'était plus une amitié avec un début d'espoir de quelque chose, plutôt que de l'amour. Donc ça va ! Mais c'est la goutte d'eau qui a fait débordé le vase !
      Tout ira mieux dans quelques jours, grâce à ma fille, grâce à mon envie irrépressible de m'en sortir, et grâce à vous !!
      Merci. La bise !

      Supprimer
  2. Je sais tout cela. Alphonse est compliqué, trop sans doute.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur ce coup là, je pense que ça n'a rien de compliqué. C'est la vie ! Quand on joue, on ne gagne pas à tous les coups. Cette fois-ci, j'ai perdu. Même si j'ai encore des ressentiments, qu'il faudrait que j'exprime de vive voix (même si cela ne fait plaisir, je pense que les sentiments des autres doivent être entendus, puisqu'ils sont toujours en réaction à des paroles ou à des actes), j'espère pouvoir passer à autre chose. A quoi, je ne sais pas encore !

      Supprimer
    2. ce n'était pas un jeu, c'est juste un problème de timing. Explications ?...Pourquoi pas mais je doute qu'il y ait une explication entendable et recevable. Je te souhaites de passer à autre chose, oui, vraiment, car tu es une belle personne.

      Supprimer

Publier un commentaire